Compostelle par 4 chemins

Compostelle par 4 chemins

ils se dispersent après la nuit .....petit pantoum pour mes passants du soir

1 038.jpg

 

ils se dispersent après la nuit .....

 

 

Com' les graines du pissenlit

Dans le vent du petit matin

Ils se dispersent après la nuit

et s'envolent, mes pèlerins...

 

Dans le vent du petit matin,

ils vont poursuivre les nuages,

Ils s'envolent, mes pèlerins, 

Priants, rêveurs, toujours très sages.

 

Ils vont poursuivre les nuages,

En chantant ou  serrant les dents,

Priants, rêveurs, toujours très sages,

Mes pèlerins sont des mendiants.

 

En chantant ou serrant les dents,

Ils vont marchants, le cœur battant,

Mes pèlerins sont des mendiants :

Du Ciel, des Hommes, d'un même élan

 

 

 

1 040.jpg

 

 

 

pour les curieux :

  • PANTOUM : Poème à forme fixe, emprunté par les romantiques à la poésie malaise appelée pantun. (Il se compose de quatrains à rimes croisées, dont le deuxième et le quatrième vers fournissent les premier et troisième vers du suivant ; le dernier vers de la pièce répète le premier.)

.

 



25/04/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres