Compostelle par 4 chemins

Compostelle par 4 chemins

prendre le rythme

prendre le rythme : les courses, les appels pour les passages , les arrivées impromptues, toujours avoir de la réserve pour nourrir le petit monde, un peu de ménage (mais le pèlerin est une "espèce" propre qui ne laisse pas de dégâts derrière lui, il est respectueux des locaux et d'autrui, c'est bien sympa.

ne pas oubliez les coups de fil pour réserver les étapes suivantes, renseigner quand on le peut, et ..... essayer de rassembler les bribes d'anglais et d'allemands qui restent du lycée. (que de la loque en ce qui me concerne).... ça fonctionne et les soirées sont vraiment agréables. discussions, jeux de cartes, chansons ....

 

Outre qu'il soit bien élevé,  le pèlerin est gourmand et affamé : prévoir large et si possible bon.

c'est sympa, et on renoue un peu avec les années de cuisine familiale : que mes enfants me pardonnent, je pense avoir depuis fait quelques progrès.

 

voili voilou. entre les départs du matin et les soirées, je lis, je lis et vais me balader.

 

quelques photos (je ne passer mon temps l’appareil à la main, les meilleurs moments sont donc en off, conne souvent).

 

DSCN6739.jpg

la salle principale du refuge

 

DSCN6740.jpg

 

le dortoir

 

 

DSCN6724.jpg

 

 


DSCN6728.jpg

ma plus jeune "pélerine" : 7 ans, en vélo... 


DSCN6729.jpg

un couple allemand sur le depart


DSCN6731.jpg

la petite et gentille famille belge en cyclo


DSCN6732.jpg

 


DSCN6734.jpg
buen camlino les belges !

 

 

 

le cyber et la biblitohèque

 

 DSCN6737.jpg

 

DSCN6738.jpg

 

 

 DSCN6743.jpg
un peu fouillis-fouillis la biblio ..... 

DSCN6742.jpg

 

 



19/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres